Christophe Le Corre
Président de Proudreed

2015 a été une année record en matière de commercialisation et de conquête de nouveaux clients


Un climat économique atone, particulièrement en France où l’environnement politique reste difficile, une actualité internationale qui voit se multiplier les conflits et génère une inquiétude grandissante : malgré ce contexte pour le moins complexe, le modèle Proudreed, ultra-patrimonial et axé sur la relation client et la pérennité des cash-flows, a encore montré son extrême résilience et son efficacité en 2015.

 

Ce que nous avons accompli en apporte pleinement la démonstration. Nous en voulons pour preuve, un taux d’occupation de nos actifs qui s’est apprécié de plus de 4% en m2 pour se stabiliser à 86,2%, en taux d’occupation financier, au début 2016.

 

2015 a également été une année record en matière de commercialisation et de conquête de nouveaux clients, notre politique ambitieuse de rééquilibrage de notre portefeuille nous ayant amenés simultanément à céder des actifs non stratégiques. Parmi les succès de l’année, nous retiendrons entre autre le rachat, auprès d’un fond détenu par une banque allemande, de 100% de quote-parts d’une joint venture portant sur un portefeuille de 40 millions, ou encore nos quelque 70 millions d’euros d’investissements ou d’opérations de développement sur des parcs d’activités, des bureaux multi-locataires ou des commerces.

 

Enfin, tout en parvenant à maintenir un ratio LTV (loan to value) autour de 55%, nous avons pu procéder à la mise en place de nouvelles lignes de crédit avec nos partenaires historiques, HSBC et Société Générale, mais aussi avec de nouveaux financeurs classiques, le Crédit Foncier et la BPI, ainsi qu’un financeur alternatif AXA.

 

En 2016, nous nous attendons à bénéficier d’une conjoncture économique plus favorable : euro faible, coûts de l’énergie en baisse, contexte de quantitative easing, taux historiquement bas… Sans compter une période préélectorale généralement propice aux réformes « positives ».

Nous devrions donc être en mesure d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés pour l’année à venir :

- Finaliser l’arbitrage d’un portefeuille d’actifs logistiques non stratégiques pour 120 millions d’euros.
Accélérer notre stratégie de ré-investissement et de développement d’opérations tertiaires et de parcs d’activités.
Renforcer notre proximité avec nos clients en internalisant notre property/facility management en Ile-de-France et en région Rhône-Alpes.
Saisir toutes les opportunités de croissance organique et/ou externe.

 

Ces objectifs peuvent paraître ambitieux, mais nos ambitions sont solides et raisonnables. Nous pouvons compter sur un soutien sans faille de nos actionnaires, mais aussi sur des relations renforcées avec nos financeurs.

Notre principal atout réside dans les équipes pérennes de 75 collaborateurs qui mettent leur énergie au service d’une expertise toujours plus reconnue et appréciée.